Les principales techniques de l'aquarelle

Quelles sont les quatre techniques les plus fréquemment utilisées en aquarelle ?

L'aquarelle a quatre techniques : mouillé sur mouillé, mouillé sur sec, sec sur mouillé et sec sur sec. Chacune de ces quatre techniques offre différentes possibilités permettant à l'artiste de créer une grande variation et un intérêt pour son travail. Une peinture réalisée avec une seule technique peut être monotone et ennuyeuse. Comprendre ces quatre techniques vous permettra par la suite de choisir la meilleure technique pour chaque zone de votre peinture en fonction de vos besoins. La dernière chose que nous voulons en peinture, c'est l'habitude et la routine, chaque peinture exigera son propre reflet, sa propre gamme de couleurs, sa propre gamme de valeurs et sa propre gamme de techniques.

1. Mouille sur mouillé

C’est la technique utilisée pour faire de larges aplats en fusion qui ne demandent pas de grande précision. Une partie de la feuille, voire la feuille entière, est mouillée avant l’application de la couleur. La couleur se diffuse facilement sur ces zones préalablement
humidifiées. Si vous peignez avec la feuille à plat, la couleur se diffusera dans toutes les directions, tandis que si votre feuille est plus ou moins inclinée, la couleur se diffusera verticalement. Libre à vous, bien entendu, de donner l’inclinaison que vous voulez à la feuille ou au support, afin de faire couler la couleur dans le sens que vous désirez.

 

AVANTAGES

◆ Cela permet de créer des gradations de lavis, idéal pour indiquer la lumière et l’atmosphère.
◆ Le lavis couvre magnifiquement de grandes surfaces.

◆ Comme le papier est déjà humide, la couleur ne marque pas la surface et les traces de pinceau ne sont pas visibles.

◆ Plus le papier est mouillé, plus vous pouvez travailler longtemps.

INCONVÉNIENTS

◆ Il n’est pas possible de préserver des zones précises sur la feuille sans l’aide de gomme à masquer.
◆ De même, il est impossible de peindre des formes précises tant que le papier est mouillé.
◆ À cause de la quantité d’eau sur la feuille et le pinceau, les couleurs restent diluées, avec une saturation moindre et des valeurs plus claires que si la peinture était appliquée sur une surface sèche. Cela est dû, d’une part, à la quantité d’eau déjà présente
sur la feuille et, d’autre part, au fait que cette eau entraîne la couleur dans les fibres du papier au lieu de la laisser en surface.

2. Mouillé sur sec

Cette technique est couramment employée pour couvrir de grandes surfaces. Le pinceau chargé en eau et en couleur est appliqué sur la feuille sèche. Cette technique permet elle aussi de créer des gradations de lavis sur de larges zones. Comme la feuille est sèche, la couleur marque facilement le papier. Aussi est-il primordial de peindre rapidement. La couleur suit le tracé de la peinture humide, autorisant ainsi l’artiste à peindre des formes précises ou négatives en peignant autour des formes, qu’il laissera ainsi vierges.

 

AVANTAGES

◆ C’est une bonne technique pour couvrir des grandes zones.
◆ Elle offre davantage de contrôle que celle du mouillé sur mouillé. 

◆ Cette technique permet aussi de peindre facilement sur du papier vierge des formes précises et de laisser blanches des zones distinctes.
◆ Les couleurs et les valeurs sont plus fortes qu’avec la technique du mouillé sur mouillé, car l’eau est apportée seulement par le pinceau, par opposition au pinceau et à la feuille dans le cas de la technique du mouillé sur mouillé. La couleur reste à la surface du papier.

INCONVÉNIENTS

◆ Comme le papier est sec, les traces du pinceau restent plus facilement visibles. Aussi est-il important de travailler rapidement.

3. Sec sur  mouillé

À mon avis, cette technique devrait plutôt s’appeler humide sur mouillé ou humide sur humide : elle consiste à prendre de la peinture pure ou légèrement diluée avant de l’appliquer sur la surface humide ou mouillée. Tout repose ici sur le principe que le
pinceau doit être plus sec que la surface du papier. Si le pinceau est plus humide, alors vous enlevez la couleur de la feuille et risquez de laisser une trace. Cette technique est tout indiquée pour créer des effets subtils. C’est ma préférée. Elle demande un
peu plus d’expérience, car elle requiert des ajustements constants quant à la quantité de peinture à appliquer sur la feuille qui sèche, mais elle permet d’obtenir des effets magnifiques.

 

AVANTAGES

◆ La meilleure technique qui soit pour créer de la profondeur et de la subtilité dans les détails.
◆ Les formes ont des contours fondus et doux. Cette technique permet d’éviter que les formes paraissent « rapportées ».
◆ Elle donne à la peinture une bonne continuité car tout est peint en une seule fois.

 

INCONVÉNIENTS
◆ Si vous souhaitez obtenir des contours nets, alors ce n’est pas la technique idéale.
◆ La couleur appliquée étant humide, son intensité et sa valeur diminueront en séchant.

 

4. Sec sur sec

On privilégiera cette technique pour réaliser des détails et quand on veut agir avec précision. Le pinceau sec ou à peine humidifié est traîné sur la surface du papier, créant ainsi un trait grossier ou aux bords brisés/irréguliers. Le sec sur sec est idéal quand on
cherche à réaliser des contours.

 

AVANTAGES

◆ This technique is also ideal for creating an illusion of texture.

◆ As the paint can be used either undiluted or diluted and the brush dried once charged, it is possible to achieve dry brushwork the stretches across the entire tonal value and colour saturation spectrum.

◆ Technique idéale pour le travail de précision.
◆ Rend très bien l’illusion de texture.
◆ Étant donné que la peinture peut être utilisée soit diluée soit non diluée, et que le pinceau peut être sec une fois qu’il a été chargé en pigments, on peut tout à fait obtenir un travail au pinceau sec qui couvre une large partie du spectre des valeurs tonales et de la saturation des couleurs.

INCONVÉNIENTS

◆ En séchant, les couleurs marquent de plus en plus. Il faut donc être rapide et précis.
◆ Le travail au pinceau sec ne se mêlant pas aux autres lavis, cela peut créer un effet de « couper-coller ».

  • Youtube
  • Facebook Social Icône

© 2020 par  Janine Gallizia - feel free to contact me : janinegallizia@gmail.com