Méthode 3

Connaître les pièges :

Comment utiliser la répétition pour stimuler votre art,

mais évitez la stagnation créative et l'ennui

JOUEZ !

041021aqua.jpg

Se motiver à nouveau dans la peinture est facilement réalisable en revenant à votre style de peinture habituel comme je l'ai mentionné dans la "méthode 1". Peindre des sujets familiers, en utilisant des couleurs, du papier et des pinceaux familiers, nous ramène assez rapidement dans le swing de la peinture.

Revenir à votre manière habituelle de peindre peut également "libérer" suffisamment votre esprit pour que votre main peigne de manière automatique, tout en vous permettant de vous concentrer sur d'autres aspects de votre peinture, tels que ; composition, nouveaux concepts ou sujets, travailler pour la première fois une peinture à grande échelle, ou tout simplement un changement de matériel...

La familiarité peut vous permettre de vous relancer lorsque vous vous sentez coincé, justement parce qu'elle déclenche vos gestes de peinture automatiques. Cette méthode est géniale et ça marche !

CEPENDANT, trop de répétition peut aussi être un piège, car la technique de certaines personnes devient tellement automatique qu'elles ont du mal à évoluer ; ils se coincent ! Alors, y a-t-il une autre méthode qui puisse motiver et stimuler un peintre, sans revenir aux vieilles habitudes, qui si elle est utilisée trop longtemps peut conduire à la complaisance et pire à l'ennui créatif ? La réponse est oui !

Mais avant d'expliquer cette 3ème méthode. Je veux mettre en lumière un sujet d'importance auquel tous les artistes sont confrontés à un moment donné de leur carrière (la plupart des amateurs aussi d'ailleurs bien que pour des raisons différentes), car ce sujet hante de nombreux artistes aujourd'hui, et fait partie de la raison pour laquelle de nombreux artistes se sentent actuellement bloqués. Ce sujet est, à mon avis, le plus grand facteur dans le développement créatif (ou le manque de) d'un artiste, et c'est leur style de signature.

Qu'est-ce qu'un style de signature ?

La plupart des artistes professionnels ont un style unique qu'ils ont façonné et utilisé au fil des ans, qui devient si reconnaissable que lorsque nous voyons une peinture, nous savons souvent qui est l'artiste sans regarder la signature. Leur style remplace par essence leur signature. Ce style est devenu synonyme de l'artiste. Il devient facilement reconnaissable. L'utilisation d'images ou de styles de signature est un élément fort et essentiel de l'image de tout artiste ou grande entreprise. Vous connaissez le logo (signature) sans voir le nom de la marque, tout comme vous connaissez l'artiste avant de regarder la signature sur le tableau.

logo_nike.webp
Mcdo.webp
Apple.jpg

Jouer pour progresser en peinture

​Dans mes ateliers et conférences, je parle souvent de l'épée à double tranchant de ce style de signature personnelle. C'est formidable pour les compagnies ou les artistes de développer leur propre style et de devenir reconnaissables par le public, car la répétition crée la familiarité et la familiarité est associée à la qualité et à la réassurance, après tout si c'est partout, la perception est "ça doit être bon!" Dans l'esprit, la répétition crée une perception et une familiarité qui, lorsqu'elles sont vues ou entendues encore et encore, deviennent une vérité. C'est la base de tout marketing, propagande et dogme efficace. Vous souvenez-vous de ce qu'a dit Goebbels ? "Répétez un mensonge assez souvent et les gens le croiront". La répétition peut donc être votre meilleure amie, mais elle peut aussi être un piège.

Pour un artiste, où le progrès et l'évolution sont recherchés, trop de répétition crée l'ennui ! Dans ma formation TOME, je vais beaucoup plus loin dans la façon dont vous pouvez développer et utiliser un style de peinture reconnaissable ET continuer à progresser en même temps avec des résultats forts. Vous pouvez trouver plus d'information

​​Mais pour l'instant, la 3ème méthode pour augmenter sa motivation et son inspiration pour donner un élan à sa peinture est de JOUER !

Prenez une feuille de n'importe quel vieux papier, ou même le verso d'un tableau auquel vous n'êtes pas attaché, et jouez. Jouez simplement, fusionnez les formes, les couleurs, les textures et les valeurs tonales. Profitez du flux de la peinture sur la surface du papier. N'essayez pas de peindre un tableau, jouez simplement. L'idée ici est de permettre à la sensation de la peinture et de l'eau sur le papier de vous inciter à revenir à la peinture. Essayez d'ajouter de la cire, du sel, du plastique ou de l'huile. Essayez de frotter la peinture, de la superposer... tout ce que vous avez envie de faire est génial !

Cette méthode demande vraiment une acceptation totale du jeu, ne cherchez pas à créer quelque chose de merveilleux. Gardez cet objectif pour votre prochaine peinture 😊

​Pourquoi ne pas aller plus loin et prendre une page de la méthode de l'aquarelliste le plus souriant du monde, Mark Mehaffey, et créer votre propre "journée de jeu de peinture", où tout ce que vous faites est de jouer avec vos peintures et d'essayer de nouvelles choses un jour par semaine. Cela stimulera et créera de nouvelles idées qui feront couler votre peinture TRÈS rapidement !!

Essaye !

En attendant bonne peinture !!

Soyez créatif